Defaral sa Labo

Fais-le toi-même!

Projet / démarche

la base du fablab

    électronique avec la valise pédagogique (nécessité de la mettre à jour au niveau logiciel et le rapprocher de la malinette que Jérôme Abel a fait évoluer sur les bases de la valise, de faire mieux fonctionner les actionneurs (changer leur alimentation électrique),, ajouter une torche pour les capteurs lumineux, documentation encore spartiate pour les actionneurs, ) les bases de l'impression 3D, sur la base du cours de Cédric Doutriaux & du FlossManual l'apprentissage de la conception 2D & 3d, id.cours CD du FlossManual électronique avec Arduino, Floss Manuals

'Pratiques Textiles

L'artisanat et le numérique

    Le textile est une pratique ancestral en Afrique. Issu d'une culture orale, le textile dans cette région a été et est toujours un médium d'expression important pour la culture Africaine. Il signifie à la fois un statut sociale, une appartenance ethnique, mais il est aussi un médium ou chacun exprime ses expériences individuelles et collectives. Il reflète les métissages et les traditions d'une société globalisé. Les liens entre le textile et le numérique sont en faite très proches. Les premiers ordinateurs ont été inspirés par un système de programmation binaire destinés a réaliser des motifs tissés par des métiers jacquards grâce a des cartes a trou.
    Comment rallier ces pratiques textiles traditionnelles avec des outils numériques ou comment les systèmes de constructions textiles peuvent engendrer des outils numériques? Cela est l'idée générale autour du quel ces pratiques et créateurs peuvent se croiser au sein de Defko Ak Yen.

  • la conception de motifs avec des logiciels libres

    Créer un motif numérique adapté ou adaptable a une technique textile et pouvoir le modifier selon des règles de variations précises(points, mailles, armures, gravures..) Le textile se transmet encore en Afrique de père en fils ou de mère en fille, ont apprend en copiant et en modifiant a sa manière. Pouvoir ensemble transmettre, documenter, modifier ses outils et résultats numériquement.
  • les machines qu'on apporte, avec la découpe rhodoide

    Des machines a tricotés domestiques des années 1980 ont été emmenés pour cette première étape. Elles était les premières machines de manufacturière semi industrielles a rentrer dans l'habitat. Soit entièrement mécanique ou semi électroniques, ces machines permettent l'élaboration de recherches et prototypage en maille et propose de nombreuse fonctionnalités simples comme complexes. Elles ont été choisie pour leur robustesse et leur qualités mécaniques qui permet une réparation facile et un accès aisé pour la compréhension de leur fonctionnement. Récemment, les machines a tricoter semi électroniques ont suscitée l'attention de quelques programmeurs et bidouilleurs qui ont trouvé le moyen de les hacker en recréant leur cerveau électronique pour pouvoir les connecter a des ordinateurs. La machine a tricoter devenant alors une sorte d'imprimante textile qui peut tricoter des formes, motifs, et photos numériques.
    Exemples: knitic Pour les machines a tricoter mécanique, nous avons acquis un petit plotter de découp vinyle, ont peut alors directement créer depuis l’ordinateur des cartes a trous qui peuvent être lus par la machine a tricoter. L'avantage d'une machine entièrement mécanique est qu'elle ne nécessite pas d’électricité.
  • la machine à coudre
  • l'aide à la mise en place d'une filière locale de filage/teinture avec des machines open source

    La rencontre avec différents artisans et designers travaillant le textile a petite et grande échelle, a permis d'identifier le problème d'accès à la matière première. En effet l'Afrique est un grand pays producteur de coton mais les industries de filatures ont cessés leurs activités et donc la majeur partie est exporté puis réimporté avec une plus valu diminué en qualité et aussi une matière plus coûteuse. Le fablab peut alors devenir un endroit ou plusieurs corps de métiers peuvent réfléchir a recréer une filière de transformation de la matière première. Grâce a ces outils open source, une machine motorisé a filer le fil peut être construit ainsi qu'un cuve de teinture écologique.
    Exemples : Rosatropica, le récupérateur couleur - http://www.kisskissbankbank.com/le-recupere-couleurs-machine-de-teinture-textile-ecologique-et-open-source
  • la conception et réalisation d'ersatz locaux de pièces de rechanges importées pour les métiers déjà existants

    Les métiers et machines pour la production textile sont en générale récupérés d’Europe et datent des années 1960/1980. Les imprimantes 3D la CNC, et les interfaces numériques peuvent permettre d’améliorer et automatisé certains systèmes de machines ou métiers a tisser. Les pièces de rechanges pourraient être directement crée sur place et ne plus dépendre d'un fabriquant (qui souvent n'en produit plus) et serait beaucoup moins coûteux (taxes, douanes etc...) L'open source est très avantageux car le système de documentation permet de savoir réparer/modifier facilement un outil pour l'adapter a ses besoins.
  • l'amélioration de pièces cassant régulièrement avec Aissa dione

    Aissa Dione, designer textile, a la tête d'une petite entreprise, nous a expliqué la difficulté qu'elle a eu quand elle a tenter d'adapter et recopier des métiers a tisser mécaniques rachetés a Lyon. De plus que les pièces s'usent et se cassent régulièrement.

ensemble bois:

  • l'apprentissage de la conception 2D & 3d,
  • étude des caractéristiques des essences de bois locales et leur aptitude ou pas au fraisage,
  • apprentissage de l'utilisation de la CNC, du choix de fraises, apprentissage de l'utilisation du 4e axe,
  • les possibilités d' ateliers & formations conjointes avec la Kora PRD,

Les projets transversaux identifiés

  • zapatos avec le centre social, un artiste concepteur (Kader?) et un menuisier (un des frères Bâ?) Un projet open source pour le prototypage de modèles de chaussures en bois crée avec un CNC. Basé sur ce modèle, un menuisier, un artiste et le savoir faire textile des filles du centre social pourraient ensemble créer une collection de chaussures fait avec du bois Sénégalais. Une collaboration pour que la chaussure soit adapté aux goûts locaux ou la forme peut être préalablement conçu pour être un support qui peut être ornementé par des techniques textiles comme le tricot,crochet, perles et broderie.
  • les navettes en bois+métal+impression 3d pour les métiers d'AD,
  • Construction d'une cuve de teinture open source. Avec ateliers de teintures végétales sur fil et textile, impression de bloc de bois sur batik. Gravure de motifs numériques open source sur block de bois avec une CNC. Filles du centre social, Joanna Bramble/ Aissa Dione ?
  • l'électro-mécanique avec vannes en impression 3D commandées par Arduino pour l'irrigation (avec Thiamas, Roland?)
  • repRap w.afat avec Afate (prévoir un voyage)
  • jerry avec Dodji

L'économie du savoir:

  • le modèle de réseau d'essaimage de projets mutualisés au sein du Woélab
  • le modèle de mutualisation des machines entre artisans le jour, formateurs le soir de la Kora
  • l'auto-formation avec les FLOSSmanuals
  • comment choisir une licence libre appropriée à son travail

Varia

http://www.lespacedunmatin.info/blog/index.php?post/2013/09/26/994-Conseils-aux-Fab-Managers-qui-d%C3%A9butent